CONTACT

CONTACT : alain-ecrivain@hotmail.fr

17 mai 2013

DÉDICACE DU 18 MAI

Voici un nouvel article paru dans le  Sud-Ouest régional d'ARES
annonçant ma dédicace du 18 Mai à l'espace Culturel du centre Leclerc d'ARES. 

Alain POIRRIER signe son polar

Alain Poirrier, à gauche, reçoit le Prix du roman de la ville de Mazamet.

Alain POIRRIER, à gauche, reçoit le Prix du roman de la ville de Mazamet. (archives dr)

Cet ancien enquêteur de police qui a pris sa retraite sur le Bassin, revient à Arès pour présenter et dédicacer son dernier polar ce samedi 18 mai, à l’espace culturel Leclerc. Notons que son dernier ouvrage « De la neige sur Arcachon » s’est vu remettre récemment le Prix du roman de la ville de Mazamet.
Dans sa carrière de policier, Alain POIRRIER a passé onze années au 36, quai des Orfèvres, ce lieu mythique de la criminalité. Né au Mans en 1949, il fut aussi sauveteur plongeur dans l’armée de l’air, et l’heure venue, amoureux des plages landaises, il s’est retiré sur le Bassin où il s’est adonné à sa passion : l’écriture de polars. Il avoue cependant : « Je ne suis pas tombé dedans lorsque j’étais petit, non ! bien loin de ça… Mon père était maçon et c’est ma maman qui m’a donné le goût de lire. À partir de 14 ans, je n’ai pas cessé de lire. La lecture m’a mené naturellement à l’écriture. Cela m’était d’une nécessité maladive. Ne sachant quoi écrire, j’ai tenu pendant de longues années un journal. »
Il a publié quatre livres dont deux polars. Son dernier opus met en scène l’assassinat de l’épouse d’un ostréiculteur qui met en émoi le bassin d’Arcachon. Ville où a été affectée Ingrid, capitaine de police, après la mort en service de son mari. L’enquête est confiée à la brigade criminelle de Bordeaux.
Aux dires des spécialistes, c’est un polar vitaminé dont l’intrigue tient la route et mènera le lecteur des plages océanes d’Arcachon avec les ostréiculteurs à Paris, plaque tournante du trafic de cocaïne.
Centre culturel Leclerc, samedi 18 mai.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire